PARIS : une remarquable implication sur ses marchés !

 

Depuis 2001, Paris mène une politique volontariste en faveur des commerçants et artisans. Dans un contexte de mutations profondes, liées à l’innovation numérique ou aux enjeux environnementaux, la ville souhaite encore renforcer et amplifier son soutien à ces acteurs de proximité. Ainsi plusieurs actions ont été mis en place afin de renforcer, revitaliser et préserver le commerce de proximité. Ci-dessous quelques exemples :

 

marchédeparis_Géomarchés

 

1- Ecoresponsabilité des marchés

  • Mise en place d'une collecte sélective des biodéchets sur les marchés

La ville de Paris a mis en place, avec les délégataires et les commerçants des marchés découverts parisiens, une collecte spécifique des déchets végétaux (légumes, fruits, fleurs). La mise en place de ce tri va permettre à la ville de Paris de détourner ces déchets, qui sont aujourd’hui incinérés alors qu’ils sont essentiellement composés d’eau. Les 3 Adjoints au Maire : Mao Peninou, Olivia Polski et Antoinette Guhl, ont donc décidé de valoriser ces déchets sous la forme de compost ou de biogaz, en partenariat avec le SYCTOM.

Ce nouveau dispositif permettra de collecter plus de 2.000 tonnes de déchets végétaux par an.

Depuis 2014, la collecte des biodéchets a été expérimentée sur le marché de Joinville (19e) et le marché Ornano (18e). Les nouvelles délégations de service public vont permettre aux 54 principaux marchés découverts parisiens d’en bénéficier, avant une extension à l’ensemble des 71 marchés découverts que compte la capitale.

« Le déploiement de cette collecte sélective illustre la coopération des commerçants parisiens et de la Ville de Paris, au service d’une ambition commune d’exemplarité écologique », saluent les adjoints à la Maire.

 

  • Mise en place d'un système de compostage des déchets

Début 2016, Paris a également signé une convention d'occupation du toit de la halle Saint-Martin, rue du Chateau-d'eau (Xe), avec la société « Sous les fraises », pour lui permettre d'installer un laboratoire d'analyse de gestion des biodéchets du marché. Les invendus alimentaires seront compostés sur place. A Saint-Martin, cette expérimentation, visant à la production d'un compost de qualité, devrait participer à l'essor d'une agriculture urbaine durable dans la capitale.

 

  • Distribution de sacs biodégradables

sacsplastiques_Géomarchés

Depuis le 1er janvier 2017, les sacs à usage unique destinés à l’emballage de marchandises, sont interdit en France. Les sacs plastiques étant donc interdits sur les marchés parisiens ; la ville a décidé de distribuer 3 millions de sacs écolos biodégradables aux commerçants ; une attention toute particulièrement appréciée par les conmmerçants.

 

  • Création de labels

labelécodéfi_Géomarchés

Un label éco-défis a été lancé conjointement par la chambre de commerce et d’industrie (CCI) du Val-de-Marne et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (CMA) avec la participation de la ville de Paris.

Ce label vise à valoriser les actions menées par les commerçants et les artisans des marchés en faveur de l’environnement. Les deux marchés de Joinville l’ont d’ailleurs obtenu cette année.

 

Un autre label, le label "Fabriqué à paris" a également été présenté mardi 09 mai 2017 au Conseil de Paris, il devrait voir le jour d'ici la fin de l'année. Cette nouvelle appellation aura pour objectif de valoriser les artisans locaux et les commerces de proximité. Il prendra notamment en compte leur inscription dans une démarche éthique, socialement responsable et respectueuse de l'environnement. Du côté des acheteurs, il permettra de mieux identifier les produits du marché parisien.

Enfin, fidèle à sa politique de lutte contre la pollution, Paris s’engage également à aider financièrement les commerçants des marchés en remplaçant leurs véhicules polluants. Un joli coup de pouce qui – combiné aux aides de l'Etat déjà existantes – permettrait aux commerçants de s'offrir un utilitaire entrée de gamme...

 

2- Numérisation des marchés

Une dizaine de marchés parisiens viennent de lancer, à l'initiative de la ville de Paris, l'expérimentation d'un système de livraison à domicile dans le cadre d'un plan plus global pour « renforcer l'attractivité » des marchés alimentaires de la capitale. Une option banale dans la grande distribution mais inédite à l’échelle des marchés !

servicedelivraisonmarché_Géomarchés

Pour trois euros, le client d'un  marché peut désormais faire ses courses et les faire livrer, sans maximum de poids mais dans un rayon maximum d'un km du marché, par un système de livraison. Il suffira au client de se rendre au stand dédié pour y déposer ses achats et régler la livraison, qui s'effectuera dans la journée. Un service coupe-file existe également ou l’on peut appeler ou envoyer un mail pour réserver un produit et venir le récupérer quand on le souhaite au stand sans faire la queue ».

Toutes ces innovations ont été très bien accueillies par les commerçants. Elisabeth Hutin-Baillot, responsable du projet, se réjouit des premiers retours, très positifs. « Cela intéresse la clientèle habituelle, notamment les personnes âgées ou à mobilité réduite qui ont du mal à porter les charges lourdes. Mais également de nouveaux venus comme les actifs qui, en semaine, font leur marché le matin avant le boulot et se font livrer le soir, une fois rentrés ».

Paris compte 80 marchés alimentaires et ce système, en place sur 11 marchés, sera développé avec les gestionnaires des marchés parisiens avant l'été sur au moins un marché par arrondissement puis sur l'ensemble de ceux-ci.

L'opération entre dans le cadre du volet « marchés » d'un vaste plan pour renforcer la vitalité commerciale à Paris. Il prévoit également d'ici la fin du mois le lancement d'un site web et d'une application, « Les marchés de Paris connectés », qui permettront de commander en ligne, chez un commerçant partenaire de son choix, un « panier » de produits de saison, de taille et prix divers. Ils pourront également utiliser cette plateforme pour s'échanger, se prêter leurs véhicules utilitaires par exemple.

site pour rechercher son marché à Paris : ICI

 

3- Modernisation des marchés

marchéSaint-DenisVITABRI_Géomarchés

La ville de Saint-Denis a choisi la société Vitabri pour renouveler entièrement l’équipement de son marché, l’un des plus grands de la région parisienne avec 70 000 visiteurs par semaine. Vitabri a donc fabriqué 350 barnums abritant 170 commerçants non sédentaires ou chaque tente est d’ailleurs personnalisée selon une charte graphique propre à la marque “Marché de Saint-Denis”. 

Vitabri vise maintenant les marchés parisiens. Traditionnellement installés sur les allées, ils sont abrités sous des barnums centenaires, au toit plat et plus bas que les structures qu'elle conçoit. Fin 2016, le patron a déposé un brevet pour un barnum pliant, à toit plat et inclinable, qui se monte en deux minutes. Il reste quelques ajustements à faire, mais le produit sera bientôt prêt. L'entreprise bisontine pourra alors démarcher la ville Lumière.

Son but ? prendre part à la requalification des centres- villes en s'imposant sur les marchés, qui représentent désormais 25 % de son activité

Une vrai modernisation des marchés en perspective !

 

 

Un retour au commerce de proximité !

Les collectivités s'impliquent de plus en plus dans la revitalisation du commerce de proximité et les Français reviennent petit à petit vers ce type de commerce pour leurs achats alimentaires. Un exemple évident : le fort plébiscite des marchés, qui reviennent au goût du jour. Perçus comme des lieux de convivialité, d’échanges et de lien social ; ils créent une dynamique, animent les places et répondent aux nouvelles attentes des consommateurs : manger plus sain et plus local.

POUR RAPPEL, M ton Marché - ADPM est une association qui vise à developper et promouvoir les marchés de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle conseille et soutient les collectivités, les chambres consulaires et les professionnels du marché au quotidien sur les problématiques de dynamisation et de gestion de leurs marchés - CONSULTER NOS SERVICES.

>> Si vous aussi vous souhaitez vous impliquer dans le commerce de proximité en dynamisant vos marchés n'hésitez pas à nous contacter : webmaster@les-marches.com

 


Retour à la liste

 
NOUVEAUTE : un stage à destination des élu(e)s !

NOUVEAUTE : un stage à destination des élu(e)s !

  L’association M ton Marché – ADPM, en partenariat avec la CCI de ré ...

Lire la suite >>

L'interview de Pascal SERRE, président de l'association "Mon Marché Mon Plaisir"

    L'association de commerçants non-sédentaires "Mon Marché Mon  ...

Lire la suite >>
Voir toutes les actualités
Ain - Ardèche - Isère - Loire - Loiret - Rhône - Savoie